DocZaius dot com

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche, décembre 21 2008

Mes étudiants

Emma, Emmanuelle, Doriane, bertrand, Maud, Claire, Coraline, Colette, Gaïa, Alexandra, Mathilde, Ghislain, Mathilde, Clement, Anna, Sophie, gabrielle, rose, bastien, emma, kevin, jim, gauthier, maxime, loriane, camille, chloé, léa, izar, arantxa, axelle, mathilde, marie, celia, violaine, audrey, léa, joana....

il ne suffit pas de laisser ses étudiants faire n'importe quoi pour qu'ils te respectent.... Déja moi je connais leur prénoms.... qui peut en dire autant....

dimanche, novembre 30 2008

le matin

Le matin il est important de se lever du bon pied.

A la fenêtre les gens s'affaire depuis bien longtemps. Beaucoup de professions sont difficilement envisageables, tant il semble improbable de les exercer. Depuis toujours tu a grandis avec cette idée en tête qu'il est certains métiers qu'il ne te faudra pas exercer. La notion d'un cursus long pour accéder à des strates professionnelles si élaborées qu'elles te semblent être de sacrés concepts. Pourtant, le boulanger qui te prépare le pain que tu vas acheter pour le tremper dans ton café, lui ne se pose pas se genre de problème. à 3 heures, il est déja devant ses fourneaux à préparer cette baguette que tu apprécie tant. Mais peut t'importe. Tu sais que ta journée s'annonce si dense que tout ces rituels sont devenus des automatismes. Quelques étirements s'imposent : le physique n'est plus ce qu'il était, et les verrouillages matinaux sont de plus en plus fréquents.... Verrouillage est une terminologie assez étrange dans l'absolu, mais elle est du fait de ton médecin...

Premier réflexe : une cigarette. Peut être pas la meilleure idée que tu puisse avoir. Mais bon la simple pensée d'un bon démarrage dans la journée ne peut passer que par cette marlboro light que tu t'allume alors que le PC t'attend pour te délivrer quelques bon mails, et autres nouvelles que ton espace sur facebook te réserve.

ensuite direction la douche, histoire de se remettre les idées au clair. la brume épaisse qui possède ton esprit semble s'évanouir : si seulement. C'est là ou les préoccupations de la journée se rassemble... et tes pensées s'entrechoquent sans que tu puisse leurs donner grande cohérence. Qu'importe, d'autant que tu regarde ta montre.... il faut presser le pas pour arriver à l'heure....

Le matin.... ça ne devrait pas exister

mardi, octobre 14 2008

4:13 Dreams

413dream1.jpg

Après un été placé sous le signe du seul et unique, suivit de la fête des allumés, puis un appel a dormir quand je serais mort, avec pour finir l'apologie du garçon parfait.... Nous avons eu droit à une rentrée placée sous le signe des états hypnagogiques, pour découvrir le nouvel album de Cure en live, dans le cadre d'un festival MTV, a Rome....

Bref, loin de tout les analystes et autres exégète de la chapelle Curiste française, que puis je dire sur un album dont je ne connais qu'une version live..... ben pas grand chose si ce n'est : Vivement le 27 octobre.....

mercredi, septembre 10 2008

Michael Turner

Michael_Turner.jpg Michael Turner est un dessinateur de comics américain. Il fut découvert par Marc Silvestri lors d'une convention et a, avec lui, aidé à la création du personnage de comics Sara Pezzini et sa série attitrée, Witchblade. Il est difficile de séparer le succès des premières heures de cette série du talent graphique de Michael Turner. Ce même succès périclitant depuis son départ ne fait que le confirmer. Ses personnages féminins sont toujours représentés d'une manière très sexy, mais les hommes principaux ne sont pas en reste non plus, preuve en sont l'ennemi principal de Sara Pezzini, Kenneth Irons, et son ennemi/amant Ian Nottingham.

wbcompendium.jpgturner01.jpg

Mais Witchblade n'était qu'une participation, alors que la série qui suivit et pour laquelle Michael se démena corps et âme était son bébé, Fathom. Se passant souvent dans les profondeurs marines, Michael s'impliqua dans le réalisme en allant jusqu'à passer des heures en plongée sous-marine pour reproduire la faune et la flore marine le plus fidèlement possible.

Et c'est lors d'une « détente » en surf, qu'un accident permit aux médecins de découvrir un cancer.

Ce dernier cloua Michael sur un lit d'hôpital pendant des mois, retardant d'autant la sortie de Fathom, et ce même si "Mike" usait de son temps libre (et en état) pour crayonner de ci de là. Une anecdote révèle aussi qu'il a parfois tenté de dessiné sous morphine et certains des croquis ainsi réalisés sont trouvables dans certains magazines.

submariner01pg00.jpgJustice_League_Of_America_01_Variant_Edition.jpg

C'est sur ce lit d'hôpital que Michael réfléchit à sa vie passée, et au besoin de vivre pleinement à l'avenir. C'est là qu'il lui prit l'envie de travailler pour lui-même, soutenu certainement par le fait que ses fans continuaient à attendre son retour impatiemment. C'est aussi là qu'il trouva les concepts de nouvelles séries, dont 'Ekos et 'Soulfire.

Depuis 2004, il a monté sa propre maison de production Aspen comics, épaulé par d'anciens de chez Top Cow l'ayant suivi. Il produit entre autres, Talent Caldwell, qui a aujourd'hui quitté Aspen Comics, et JT Krull, devenu le scénariste attitré de plusieurs séries, Koi Turnbull qui a pris la main sur le volume 2 de Fathom, Marcus To qui après la mini-série sur le personnage masculin central de Fathom, Cannon Hawke, s'occupe maintenant de la deuxième mini-série sur l'univers Soulfire, Chaos Reign, Micah gunnel, ayant d'abord officié sur la première mini-série sur l'univers Soulfire, Dying of the Light, et maintenant au dessin d'une toute nouvelle série, Shrugged. Jeph Loeb et Geoff Johns ont participé, respectivement, au lancement des séries Soulfire et Ekos.

Spider-Man_Red_Sonja_Michael_Turner.jpggeek25.jpg

Michael Turner a également participé à l'élaboration du comics consacré à la célébrissime héroïne : Tomb Raider, mais aussi travaillé pour DC Comics, réalisant l'arc "The Supergirl from Krypton" mettant en scène l'arrivée d'une nouvelle Supergirl dans la série Superman/Batman scénarisée par Loeb. Puis supervisant un arc sur les séries Superman, "Godfall", qui a introduit les personnages de Preus et Lyla.

Il a également réalisée des couvertures pour des titres DC comme Flash et Identity Crisis, le grand évènement de 2004.

En 2006, Michael continue de s'occuper de ses propres séries, tout en travaillant pour DC Comics sur le retour de la Justice League of America, et tout en travaillant aussi sur les couvertures variantes pour Marvel Comics, dont celles de l'évênement 2006, Civil War. Hors Civil War, et ses variantes pour Wolverine : Origins, Ms Marvel, et Black Panther, "Mike" devait aussi être en charge d'une série Marvel, aux commandes des couvertures et des pages internes, probablement Ultimate Wolverine.

Le 27 juin 2008, il meurt d'un cancer à l'hôpital de Santa Monica, Californie.

lundi, septembre 1 2008

Bientot la rentrée

Les vacances ont toujours une fin.

Les miennes, bien que je n'ai pas vraimment pris de break, s'approchent de leur terme.

C'est ainsi que la rentrée des classes s'approche à grand pas (le 29 septembre pour être précis. C'est comme ça que je vais me remettre à la fabrication de mes cours. En effet il s'agit d'un ouvrage de longue haleine, consistant à 8 heures de travail pour une session de deux heures.

Pourquoi passer tant de temps, alors qu'il s'agit de choses répétitives (un copier coller se pratique toujours de la même façon d'année en année). Hé bien tout simplement parcequ'il ne s'agit pas de se battre les flancs en étalant une science enrobée d'un contenu "arty", style je donne de la contenance à des cours histoire d'en jette un maximum.

Loin de là. Pour ma part, il est question de trouver une approche qui permettra de donner un accès maximisé à tout ces outils qui se révèles être des usines a gaz colossales, tant les fonctionnalités et autres possibilités sont riches. Après il est surtout question de savoir ce que l'on souhaite faire avec les outils de Multimédia. Bien sur qu'ils sont pavés de contraintes techniques qu'il est crucials de savoir envisager pour etre en mesure de produire des choses. Cela dit, il est important de savoir faire la distinction entre une utilisation professionnelle, et une utilisation créative.

Mes etudiants ont besoins d'être en mesure de faire des choses numériques. Pour cela mon rôle est de savoir leur donner les clefs pour arriver à leurs fins. Bien sur cela ne les exonèrera jamais de passer par une phase de mise en oeuvre, centrée autour de leurs objectifs créatifs. Pour ma part, disons que je fait office de débroussailleuse. Savoir semer les petits galets pour tracer un chemin vers les fonctions qui vont bien, donner des pistes via des applications pratiques, captiver l'auditoire : voila comment pourrais se résumer mon action.

D'où l'importance d'un support écrit : en deux heures, on en raconte des choses. Et il est clair pour moi que l'attention d'un auditoire est difficile a capter si ce dernier est concentré sur une prise de note furtive, mais essentielle, dans la mesure ou c'est une approche pour retenir les choses racontées. De ce fait la mécanique est simple : moins d'attention, moins de mémorisation, moins de progression. De plus le support écrit est une composante essentielle dans la mesure ou il permet de disposer d'une trace cohérente du cours dispensé, permettant à l'étudiant d'y faire référence alors qu'il est seul face à son ecran pour pratiquer sur un projet personnel. De plus cela donne aussi l'option de la pratique dans le cadre d'un cour. Je me confronte à un nouvel outil, je fait, j'apprends.

mercredi, août 13 2008

La Famille

Dernier rempart contre l'adversité : la famille est la chose la plus précieuse à défendre quoi qu'il en coute. on a le droit d'être en désaccord avec elle, on peut s'opposer, juger, débattre....mais le plus important est de remettre tout ça en perspective pour n'en garder que le plus important : les liens du sang (et tout ce que ça peut impliquer). Certains chanteurs ringards ont institutionnalisé une phrase : "on choisit pas sa famille...." (je hais Maxime le forestier) : disons plutôt que c'est elle qui nous choisit. A chacun par la suite de se positionner par rapport à tout ça. Moi pour ce qui me concerne mon choix est déjà fait.

famille.jpg

dimanche, août 10 2008

Lundi - Semaine 33

meandmine.jpg

Au réveil coincé devant votre tasse de café un poil trop chaude et avec une dent qui viens vous titiller, faute d'un p***** d'appareil dentaire mal reglé qu'il vous faut porter quoi qu'il en coute, ce qui motive votre charmante dentiste à vous dire "mais vous n'avez rien, c'est uniquement une réaction inflammatoire".

Y'a des matin comme ça où vous vous levez, et vite survient l'impression de ne rien comprendre à rien... mis a part le fait que cette semaine sera tout sauf une bonne semaine.

c'est terrible!

Parlons alors du 33 : petite recherche dans Google :

Sans-titre-1.jpg

Petites annonces 33 Gironde - Marche.fr Petites annonces 33 gironde gratuites : annonces 33 gironde auto, annonces 33 gironde immobilires, annonces 33 gironde rencontres, annonces 33 gironde. www.marche.fr/33-gironde/petites-annonces-33-gironde.html - 98k - En cache - Pages similaires

Gironde - 33 Le Portail Départemental du Conseil Général de la Gironde. www.cg33.fr/ - 80k - En cache - Pages similaires

Le conseil général en deuxième position.... quel soulagement (lol)

Phase opérationnelle (phase IV) du "Grenelle Environnement" Les 33 ... Format de fichier: PDF/Adobe Acrobat - Version HTML Les 33 chantiers. Chantier 1 : Bâtiments neufs publics et privés .... Chantier 33 : Air et atmosphère. Mission confiée à Philippe RICHERT, Sénateur.

Un peu de doctrine Sarkosyste en première page de Google : a quoi ça sert de Booster le Budget com' de l'état alors qu'un peut d'indexation correctement effectuée suffit.... à oui, à payer un Blog à Rachida.

La moitié des 33 millions de séropositifs sont des femmes ... Le Monde.fr - Selon le rapport annuel de l'Onusida, l'épidémie de sida s'est stabilisée en 2007, mais la proportion de femmes atteintes est de plus en plus ...

tiens donc.... c'est dingue de se dire que Google est d'un cynisme parfois, dans sa façon de mélanger les genres (enfin moi je dis ça, je suis ni seropositif, ni une femme).

Et en page 2 ce n'est guère mieux.

Le blog de VIGILANCE OGM 33 vigilanceogm33 hébergé par over-blog.com Ce blog est le blog de l'association Vigilance OGM 33. Il est un lieu d'échanges sur les dangers que font courir ...

Préoccupation de notre époque, au nom d'un principe de précaution à la noix, attendu que rien ne prouve scientifiquement que les OGM sont nocifs.... mais bon il y a tellement peu de choses à contester.... surtout quand on est un bobo tendance

jeunespopulaires33.com - Accueil Le site des jeunes populaires girondins, les jeunes de l'ump.

Là sans commentaire... rien que l'appellation me laisse de marbre : c'est un syndicat de droite?

Google, un monde merveilleux ou règne l'absurdité numérique....

Je rêve que je dors

Un texte de Philippe Léotard

Je voudrais te parler encore
Mais voilà que tu t'endors
Tu sais
Tu parles en dormant
Pas avec moi
Mais parfois même tu ris
Ou tu chantes
Alors moi j'attends
Dans les phrases, les mots absents
L'illumination terrible
D'un son d'une merveille
Et je dis encore je t'aime
Mais c'est pour laisser mon souffle
Traîner dans tes cheveux
Tu souris en rêve
Tu dors

Oh peut-être qu'il ne faut pas
Trop souvent dire je t'aime
Oui, c'est comme vouloir s'assurer
Du coeur et des baisers
Douter de soi-même
Pourtant je continue
Je te le dis encore : je t'aime
Je veux encore parler
Mais voilà que tu t'endors
Alors
Je rêve que je dors

41XBYZMNYVL._SL500_AA240_.jpg

Clouds

cloud2.jpg

cloud3.jpg

cloud4.jpg

lundi, août 4 2008

Flowers

fleur1.jpg

fleur2.jpg

Marseille.... memories

Souvenir de Marseille.... 04 Mars 2008.... hôtel Radisson.... avant le concert des cure.....et après

doczaius_and_bob1.jpg

doczaius_and_bob2.jpg

Rencontre avec Robert Smith.... toujours de sacrés instants

Sunday...

moi5.jpg

Ce dimanche a quand même été bien oisif (encore une fois pour un dimanche....) je me suis levé fort tard il faut l'admettre. La maison était d'un calme.... Je me suis fait un petit café histoire de me réveiller comme il convient, puis je me suis rabattu sur mes comprimés à prendre : amoxicilline pour traiter la "crève" que je me suis choppé comme un grand. Puis Vastarel 35 pour mes accouphènes.

Puis un peut d'internet : Email, forum, et les nouvelles sur deux trois sites de journaux.

un peu de télévision pour me vider l'esprit : c'est toujours fascinant la TNT : tellement de chaines à visionner et si peu de programmes intéressant (il faut avouer aussi que l'horaire ne s'y prette pas trop.

Je me suis dirigé vers la cuisine pour me préparer à manger : des crevettes sautées à la poêle avec du riz blanc. rien de révolutionnaire dans l'absolu, mais ce fut bien bon.

Ensuite j'ai regardé Simone de Andrew Niccol sur le lecteur de DVd de mon ordinateur.Et tout ceci m'a mené vers la fi de l'après midi, tranquillement.

Voila..... un dimanche assez ordinaire donc. Vivement demain ;)

François Pignon

François Pignon est un personnage mythique de fiction des comédies à la française. Popularisé et surtout créé par Francis Veber, On retrouve ce personnage dans plusieurs films qu'il a écrit ou/et réalisés.

D'aucuns dirons que Pignon est un personnage assez ridicule, mais le dénominateur commun de toute ses incarnations, c'est la naïveté et la gentillesse. En effet, Pignon est la definition même du type gauche, malchanceux, voire même maladroit. Mais tout en étant plutôt pathétique, ils sont tous assez attachant.

Le Premier Pignon : L'Emmerdeur (1973) : Jacques Brel. Un commis voyageur suicidaire qui vas coller aux basques de Lino Ventura,

brel.jpg

Les Compères (1983) : Pierre Richard : Timide et suicidaire (lui aussi), il est flanqué cette fois de Gérard Depardieu, journaliste un poil rustre.

les_comperes_1983_reference.jpg

Les Fugitifs (1986) : Pierre Richard : Toujours avec Gérard Depardieu, cette fois françois Pignon devient un père de famille dans une profonde dèche qui vas chercher à braquer une banque pour soigner sa fille.

fugitif.jpg

Le Dîner de cons (1998) : Jacques Villeret : Cette Fois Pignon est un passionné de constructions en allumettes, qui vas être invité par un editeur Parisien - Pierre Brochant - pour un diner dont le seul but est de se payer sa tête.

diner_de_cons_se_8.jpg

Le Placard (2001) : Daniel Auteuil : ici nous avons Pignon dans le rôle d'un modeste comptable qui vas se faire passer pour homosexuel afin de ne pas être licencié de la fabrique de préservatifs ou il travaille.

placard.jpg

La Doublure (2005) : Gad Elmaleh : Cette fois il devient, moyennant finance, et surtout malgrès lui, l'amant "fictif" de la maitresse d'un riche homme d'affaire.

Doublure_2005_9.jpg

dimanche, août 3 2008

S1M0NE

Date de sortie : 18 Septembre 2002
Réalisé par Andrew Niccol
Avec Al Pacino (Viktor Taransky), Catherine Keener (Elaine), Evan Rachel Wood (Lainey), Rachel Roberts (S1m0ne), Rebecca Romijn (Faith), Elias Koteas (Hank Aleno)

affiche2.jpg

Rien ne va plus pour le réalisateur Viktor Taransky : son dernier film est un navet monumental. Pour ajouter à la confusion, Nicola Anders, l'actrice principale de son nouveau long métrage, vient de quitter soudainement le plateau de tournage. Sans elle, l'oeuvre de Viktor n'a plus de raison d'être. Elaine, son ancienne femme, maintenant à la tête du studio qui l'a engagé, met fin à son contrat. Quelques mois plus tard, Viktor reçoit Simulation One, un logiciel révolutionnaire provenant d'un fan, Hank Aleno, un informaticien génial. Ce programme permet, à l'aide d'un simple clic de souris, d'animer à l'écran une actrice virtuelle au réalisme confondant, S1m0ne. Il lui vient alors une idée de génie : utiliser les possibilités offertes par ce logiciel pour terminer son film. Rapidement, la jeune femme séduit les foules et Viktor renoue avec le succès...

18459077.jpg18459076.jpg18459075.jpg

Simone est un film sur le fantasme que le virtuel amène dans le réel. Viktor taransky est l'archétype du réalisateur investi dans son travail, a tel point qu'il revet la casquette de réalisateur "arty".... ou pénible pour certain. Toujours est il que son dernier film est un bide monstrueux.... ainsi nous decouvrons le personnage joué par AL Pacino dans ce que l'on peut qualifier de très mauvaise passe, professionnellement parlant. C'est alors qu'il est accosté par Hank, un scientifique joué par Elias Koteas, qui propose à Viktor sa création, une actrice virtuelle parfaite à qui il ne manque que le savoir faire.

ph7_w434_h_q80.jpg

Tout part de là en fait, cette perfection numérique se retrouve entre les mains de Viktor qui vas en faire l'actrice parfaite, et s'en servir pour relancer sa carrière. Il lui suffit de placer Simone (Simulation One) en lieu et place de l'actrice principale de son film pour que ce dernier passe du statut de navet au rang de chef d'œuvre. Vite nous nous apercevons d'un fait : Simone est adulée par les même critiques et experts qui démontaient le film de viktor taransky. Mais qui est simone... tout le film tourne autour de cette question, par un chassé croisé assez amusant qui se déroule entre viktor taransky qui fait exister la créature virtuelle et les journaliste et autres gens du studio qui veulent rencontrer la jeune actrice prodigieuse. Tout ceci prend des proportions schizophrénique à tel point que nous pouvons assister à des scènes irréelles de dialogues entre Al Pacino et son ordinateur, avec la nuance que c'est Viktor qui incarne les deux personnalités. Sauf qu'un jour, face à une débordante célébrité, sa création lui echappe....

ph4.jpgph5.jpgph2.jpg

Andrew Niccol dans son film Simone au dela d'un excellent divertissement sur fond technologique, nous propose un film qui, en plus d'être une relecture en plus glamour du mythe de Frankenstein, nous offre sur un mode délicieusement satirique une critique sur Hollywood et la place de l'acteur dans l'industrie du film. Quelle est la valeur de la création artistique face à l'impact en terme d'image qu'un individu, qui disparait en temps que personne pour se reduire à une simple image, machine a rêve et a fantasmes. La composition d'Al Pacino, a la fois debordante de cynisme dans son costume de réalisateur savourant pleinement la gloire que lui procure son imposture, mais aussi dans ces monologues, qui sont en fait des dialogues virtuels avec sa création, dans lesquels il imprime une tension qui finit par apporter de la crédibilité a toutes ses scènes, même les plus ironiques.

simone2.jpg

samedi, août 2 2008

To the sky

sky.jpg


The Cure - To the Sky - Join the Dots: B-Sides and Rarities (disc 2: 1987-1992)

God Only Knows

beach.jpg

I may not always love you
But long as there are stars above you
You never need to doubt it
I'll make you so sure about it
God only knows what I'd be without you

If you should ever leave me
Though life would still go on believe me
The world could show nothing to me
So what good would living do me
God only knows what I'd be without you

(God only knows what I'd be without you)

If you should ever leave me
well life would still go on believe me
The world could show nothing to me
So what good would living do me
God only knows what I'd be without you
(God only knows what I'd be without you)

God only knows
God only knows what I'd be without you
God only knows what I'd be without you

God only knows
God only knows what I'd be without you
God only knows what I'd be without you

God only knows
God only knows what I'd be without you

vendredi, août 1 2008

Hole

hole.jpg

Texte de remplacement (courte description)

free music

Géo-Metrie

cross.jpg

Make your choice

ash.jpg

lemon.jpg

David Bowie

free music

I love the new collection

fashion.jpg

David Bowie

free music

- page 1 de 3